Onguent uniroid-hc


Commander maintenant en ligne

Consultation médicale incluse


1. Nom du médicament

Onguent Uniroid-HC ™

2. Composition qualitative et quantitative

Chaque gramme d’onguent contient:

Hydrocortisone Ph.Eur.

5,0 mg

Chlorhydrate de cinchocaïne BP

5,0 mg

3. Forme pharmaceutique

Un onguent blanc cassé, inodore, lisse et translucide.

4. Renseignements cliniques
4.1 Indications thérapeutiques

L’onguent Uniroid-HC est indiqué principalement pour le traitement des hémorroïdes externes pour le soulagement à court terme de la douleur, de l’irritation et du prurit associé. Onguent Uniroid-HC peut également être utilisé pour les hémorroïdes internes.

4.2 Posologie et mode d’administration

Adultes

Le traitement avec l’onguent Uniroid-HC doit être limité à sept jours. On devrait conseiller aux patients de retourner à leur docteur si la condition persiste au delà de ce temps.

Instructions d’utilisation et calendrier de dosage:

Commencez par laver délicatement la zone anale avec de l’eau et séchez-la avec de l’ouate. Avec le doigt, étaler une petite quantité de la pommade sur la zone douloureuse sans frotter. N’utilisez pas de papier toilette.

Appliquer la pommade deux fois par jour (matin et soir) et après chaque défécation, ou comme prescrit par le médecin.

La pommade peut être utilisée en interne à l’aide de l’applicateur de buse fourni. Insérer complètement l’applicateur de buse et presser délicatement le tube à partir de l’extrémité inférieure pendant le retrait.

L’applicateur doit être soigneusement nettoyé à l’eau chaude savonneuse avant et après chaque utilisation.

La pommade peut être utilisée séparément ou simultanément avec les suppositoires.

Les personnes âgées

Les modifications posologiques ne sont pas nécessaires chez les personnes âgées.

Enfants

L’onguent Uniroid-HC n’est pas recommandé chez les enfants de moins de 12 ans, sauf sur l’avis d’un médecin.

4.3 Contre-indications

Hypersensibilité connue à l’un des constituants et aux anesthésiques locaux. Ce produit est contre-indiqué dans la tuberculose, le muguet anal et la plupart des lésions virales de la peau, y compris l’herpès simplex, la vaccine et la varicelle.

4.4 Mises en garde spéciales et précautions d’emploi

Puisque l’utilisation de pansements occlusifs peut augmenter le risque de sensibilité, de tels pansements devraient être évités. L’onguent Uniroid-HC n’est pas recommandé chez les enfants, sauf sur recommandation d’un médecin.

4.5 Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interaction

Aucune interaction n’a été signalée.

4.6 Fertilité, grossesse et allaitement

Il y a des preuves insuffisantes de sécurité dans la grossesse humaine. L’administration topique de corticostéroïdes à des animaux gravides peut entraîner des anomalies du développement fœtal, y compris une fente palatine et un retard de croissance intra-utérin. Il peut donc y avoir un très faible risque de tels effets chez le fœtus humain. L’onguent Uniroid-HC peut être utilisé après l’accouchement, à condition que la mère n’allaite pas.

4.7 Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

N’est pas applicable.

4.8 Effets indésirables

L’application récurrente ou prolongée peut augmenter le risque de sensibilisation de contact particulièrement à la cinchocaïne. La possibilité d’une absorption systémique doit être prise en compte lors de la prescription de préparations contenant des corticostéroïdes pouvant entraîner une suppression surrénalienne à fortes doses.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Il permet un suivi continu du rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de la santé sont invités à signaler tout effet indésirable suspecté via le système de carte jaune à l’adresse suivante: www.mhra.gov.uk/yellowcard.

4.9 Surdosage

Non applicable à un produit avec cette voie d’administration.

5. Propriétés pharmacologiques
5.1 Propriétés pharmacodynamiques

Hydrocortisone

Les actions pharmacologiques principales de l’hydrocortisone sont sur gluconeogensis, le dépôt de glycogène, le métabolisme de protéine et de calcium et l’inhibition de la sécrétion de corticotrophine et de l’activité anti-inflammatoire (actions de glucocorticoïde). Lorsqu’il est appliqué topiquement hydrocortisone provoque une réduction de l’inflammation, le prurit et l’exsudation dans les troubles de la peau et la région périanale.

Chlorhydrate de cinchocaïne

Le chlorhydrate de cinchocaïne est un anesthésique local qui convient à l’anesthésie de surface ou rachidienne et aux spasmes sphinctériens relaxants. C’est un anesthésique du type amide. Il est plus toxique que la cocaïne par application locale, mais son action anesthésique locale est plus grande et peut donc être utilisée à des concentrations plus faibles. Son action est plus prolongée que la lignocaïne.

Les anesthésiques de surface ou topiques tels que la cinchocaïne bloquent les terminaisons nerveuses sensorielles dans la peau en empêchant les transmissions d’impulsions le long des fibres nerveuses et en inhibant la dépolarisation et l’échange d’ions. Ces effets sont réversibles. Avant que cette action de blocage puisse se produire, la base anesthésique soluble dans les lipides doit pénétrer dans la gaine du nerf des lipoprotéines et l’efficacité de l’anesthésique dépend de la concentration atteinte dans la fibre nerveuse. Le début de l’action varie en fonction de l’anesthésique utilisé. La cinchocaïne a un début d’action rapide et dure aussi longtemps.

5.2 Propriétés pharmacocinétiques

Hydrocortisone

L’hydrocortisone traverse la peau, en particulier dans les zones dénudées. Environ 90% de l’hydrocortisone plasmatique est liée aux protéines plasmatiques, principalement à la globuline, moins à l’albumine. Dans le foie et la plupart des tissus du corps, il est métabolisé en formes hydrogénées et dégradées telles que la tétrahydrocortisone et le tétrahydrocortisol. Ces formes dégradées sont excrétées dans l’urine. Ils sont principalement conjugués en glucuronides. Une très faible proportion d’hydrocortisone inchangé est excrétée dans l’urine.

Chlorhydrate de cinchocaïne

La plupart des anesthésiques locaux tels que le chlorhydrate de cinchocaïne sont absorbés par la peau endommagée. Le chlorhydrate de cinchocaïne est un anesthésique local de type ester. Après absorption, il est hydrolysé par les estérases dans le plasma et le foie.

5.3 Données de sécurité précliniques

Il n’y a pas de données précliniques pertinentes pour le prescripteur qui s’ajoutent à celles déjà incluses dans d’autres sections du RCP.

6. Mentions pharmaceutiques
6.1 Liste des excipients

Alcool cétostéarylique BP, paraffine molle blanche BP

6.2 Incompatibilités

Aucun rapporté

6.3 Durée de conservation

36 mois, tel que conditionné pour la vente.

6.4 Précautions particulières de conservation

L’onguent Uniroid-HC doit être conservé dans un endroit frais et sec à une température ne dépassant pas 25 ° C (77 ° F).

6.5 Nature et contenu de l’emballage

Extérieurement émaillé blanc et imprimé; tube en aluminium laqué intérieurement avec un applicateur de buse en polyéthylène de moyenne densité et un bouchon de fermeture à bouchon blanc.

Le produit est disponible en tubes de 30g et 15g.

6.6 Précautions particulières d’élimination et de manipulation

N’est pas applicable.

7. Titulaire de l’autorisation

Chemidex Pharma Limited,

Maison Chemidex,

Egham Business Village,

Crabtree Road,

Egham,

Surrey TW20 8RB.

Royaume-Uni.

8. Numéro (s) d’autorisation de mise sur le marché

PL 17736/0001

9. Date de première autorisation / renouvellement de l’autorisation

3 novembre 2000

10. Date de révision du texte

24/04/2015