Noradrénaline (norépinéphrine) 0,08 mg / ml, solution pour perfusion


Commander maintenant en ligne

Consultation médicale incluse


1. Nom du médicament

NORADRENALINE (NOREPINEPHRINE) 0,08 mg / ml, solution pour perfusion

2. Composition qualitative et quantitative

Chaque ml de solution pour perfusion contient 0,16 mg de tartrate de noradrénaline, équivalent à 0,08 mg de noradrénaline base.

Chaque flacon de 50 ml contient 8 mg de tartrate de noradrénaline, équivalent à 4 mg de noradrénaline base.

Excipients:

Chaque ml de solution pour perfusion contient 3,546 mg équivalent à 0,1542 mmol de sodium.

Chaque flacon de 50 ml contient environ 177,3 mg équivalent à 7,71 mmol de sodium.

Pour la liste complète des excipients, voir la section 6.1.

3. Forme pharmaceutique

Solution pour perfusion.

Solution limpide, incolore ou légèrement jaune

pH = 3,2 – 3,8

Osmolalité: 260 – 320 mOsm / kg.

4. Renseignements cliniques
4.1 Indications thérapeutiques

Noradrenaline 0,08 mg / ml, solution pour perfusion est indiqué chez les adultes pesant plus de 50 kg pour le traitement continu des urgences hypotensives nécessitant une dose croissante de noradrénaline.

4.2 Posologie et mode d’administration

Pour usage intraveineux seulement.

Noradrenaline 0,08 mg / ml solution pour perfusion ne doit pas être utilisé pour initier un traitement vasopresseur. Il peut être envisagé de l’utiliser chez les patients déjà traités par noradrénaline dont les besoins en dose sont confirmés cliniquement, de sorte que Noradrenaline 0,08 mg / ml, solution pour perfusion peut être commencé à un débit de 2 ml / h.

La noradrénaline ne doit être administrée que par perfusion intraveineuse via un cathéter veineux central afin de minimiser le risque d’extravasation et de nécrose tissulaire subséquente. Noradrenaline (norépinéphrine) 0,08 mg / ml, solution pour perfusion doit être perfusé à une vitesse contrôlée à l’aide d’une pompe de pousse-seringue.

Noradrenaline (norépinéphrine) 0,08 mg / ml, solution pour perfusion ne doit pas être dilué avant utilisation: il est fourni prêt à l’emploi. Il ne doit pas être mélangé avec d’autres médicaments.

Contrôle de la pression artérielle:

La tension artérielle doit être surveillée attentivement pendant la durée du traitement, et de préférence contrôlée par la surveillance de la pression artérielle. Le patient doit être surveillé attentivement pendant toute la durée du traitement par noradrénaline.

Posologie

Dose initiale:

La dose initiale de noradrénaline base est généralement comprise entre 0,05 et 0,15 microgrammes / kg / min.

Gamme de dose d’entretien:

La plage de maintenance recommandée de la noradrénaline base est comprise entre 0,05 et 1,5 microgramme / kg / min.

Titration de la dose:

Noradrenaline (norépinéphrine) 0,08 mg / ml, solution pour perfusion, doit être utilisé avec une pompe de pousse-seringue appropriée capable de délivrer avec précision et uniformément le volume minimum spécifié à une vitesse de perfusion strictement contrôlée conformément aux instructions de titration de la dose.

Une fois qu’une perfusion de noradrénaline a été établie, la dose doit être ajustée par paliers de 0,05 à 0,1 microgramme / kg / min de noradrénaline base en fonction de l’effet hypertenseur observé. Il y a une grande variation individuelle de la dose requise pour atteindre et maintenir la normotension. L’objectif devrait être d’établir une pression artérielle systolique normale basse (100 – 120 mm Hg) ou d’atteindre une tension artérielle moyenne adéquate (supérieure à 65 mm Hg – selon l’état du patient).

Le bolus manuel pour l’amorçage lors de l’initiation d’une perfusion n’est pas recommandé.

La prudence est requise pendant le relais de la seringue pour éviter l’instabilité hémodynamique. Une perfusion continue de noradrénaline à travers un système à double pompe et un ensemble d’extension réduisant le volume de l’espace mort devraient être encouragés.

Poids du patient (kg)

Posologie (μg / kg / min) base de noradrénaline

Posologie (mg / h) base de noradrénaline

Taux de perfusion (ml / h)

50

0,05

0,15

1,9

0.1

0,3

3.8

0,25

0,75

9.4

0.5

1,5

18,8

1

3

37,5

1,5

4,5

56,3

60

0,05

0,18

2,3

0.1

0,36

4,5

0,25

0,9

11,3

0.5

1.8

22.5

1

3.6

45,0

1,5

5.4

67,5

70

0,05

0,21

2,6

0.1

0,42

5.3

0,25

1,05

13,1

0.5

2.1

26,3

1

4,2

52,5

1,5

6.3

78,8

80

0,05

0,24

3,0

0.1

0,48

6.0

0,25

1,2

15,0

0.5

2,4

30.0

1

4,8

60,0

1,5

7.2

90.0

90

0,05

0,27

3,4

0.1

0,54

6.8

0,25

1,35

16,9

0.5

2,7

33,8

1

5.4

67,5

1,5

8.1

101,3

100

0,05

0,3

3.8

0.1

0,6

7,5

0,25

1,5

18,8

0.5

3

37,5

1

6

75,0

1,5

9

112,5

h: heure

Durée du traitement:

La noradrénaline à 0,08 mg / ml, solution pour perfusion, doit être poursuivie jusqu’à ce que le support médicamenteux vasoactif à forte dose ne soit plus indiqué. À ce stade, la perfusion doit être progressivement diminuée, puis transférée à une perfusion de concentration inférieure. Le retrait brutal peut entraîner une hypotension aiguë.

Patients âgés

Voir la section 4.4 Mises en garde spéciales et précautions d’emploi.

Population pédiatrique

Noradrenaline 0,08 mg / ml, solution pour perfusion est indiqué pour les adultes seulement.

L’efficacité et la tolérance de Noradrenaline 0,08 mg / ml, solution pour perfusion chez les enfants et les adolescents n’ont pas été établies.

Patients atteints d’insuffisance rénale et hépatique.

Il n’y a aucune expérience de traitement chez les patients atteints d’insuffisance rénale et hépatique.

4.3 Contre-indications

Administration via une canule périphérique et / ou une veine périphérique.

Hypersensibilité à la noradrénaline ou à l’un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1

4.4 Mises en garde spéciales et précautions d’emploi

Attention:

La noradrénaline est contre-indiquée chez les patients hypotendus chez qui un collapsus circulatoire est associé à une hypovolémie sauf en cas d’urgence pour maintenir l’alimentation des artères coronaires et cérébrales jusqu’à l’instauration d’un traitement de remplacement du volume sanguin.

La solution de noradrénaline est destinée à la perfusion via un cathéter veineux central seulement. En tant que tel, le risque d’extravasation et de nécrose tissulaire subséquente est très limité. Le site de perfusion doit être vérifié fréquemment. Cependant, si l’extravasation se produit, la perfusion doit être arrêtée immédiatement et la zone doit être infiltrée sans tarder avec de la phentolamine, suivie de près pour l’amélioration et réévaluée pour un traitement ultérieur afin d’inverser l’effet ischémique.

Précautions d’emploi:

Noradrenaline 0,08 mg / ml, solution pour perfusion ne doit pas être utilisé pour initier un traitement vasopresseur.

En général, une évaluation prudente est recommandée dans les cas d’hypotension et d’hypoperfusion suivants, dans lesquels une réduction de la dose de noradrénaline peut être nécessaire:

– Dysfonction ventriculaire gauche majeure associée à une hypotension aiguë. . Le traitement de soutien doit être initié en même temps que l’évaluation diagnostique. La noradrénaline doit être réservée aux patients présentant un choc cardiogénique et une hypotension réfractaire, en particulier ceux sans résistance vasculaire systémique élevée.

– Patients hypotensifs diagnostiqués avec une thrombose vasculaire coronaire, mésentérique ou périphérique, un infarctus du myocarde ou une angine de Prinzmetal. Une attention particulière doit être observée car la noradrénaline peut augmenter l’ischémie associée et étendre la zone d’infarctus.

– Occurrence de troubles du rythme cardiaque au cours de la thérapie noradrénaline.

La prudence est recommandée chez les patients souffrant d’hyperthyroïdie ou de diabète sucré.

Dans les cas où il est nécessaire d’administrer de la noradrénaline en même temps que du sang total ou du plasma, celui-ci doit être administré par perfusion séparée.

Ce médicament contient du sodium. Pour être pris en compte par les patients suivant un régime contrôlé en sodium, voir la section 2.

4.5 Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interaction

Combinaisons Inadvisibles:

+ Anesthésiques halogènes volatils: arythmie ventriculaire sévère (augmentation de l’excitabilité cardiaque).

+ Antidépresseurs à l’imipramine: hypertension paroxystique avec possibilité d’arythmie (inhibition de l’entrée des sympathomimétiques dans les fibres sympathiques).

+ Antidépresseurs sérotoninergiques-adrénergiques: hypertension paroxystique avec possibilité d’arythmie (inhibition de l’entrée des sympathomimétiques dans les fibres sympathiques).

Combinaisons nécessitant des précautions d’emploi:

+ Inhibiteurs MAO non sélectifs: augmentation de l’action pressive du sympathomimétique habituellement modérée. Ne doit être utilisé que sous surveillance médicale étroite.

+ Inhibiteurs sélectifs de la MAO-A, linézolide et bleu de méthylène: par extrapolation à partir d’inhibiteurs non sélectifs de la MAO, risque d’augmentation de l’action pressive. Ne doit être utilisé que sous surveillance médicale étroite.

4.6 Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse

En raison de ses indications, la noradrénaline peut être administrée si nécessaire pendant la grossesse.

Cependant, les propriétés pharmacodynamiques de la substance doivent être prises en compte. La noradrénaline peut nuire à la perfusion placentaire et induire une bradycardie fœtale. Il peut également exercer un effet contractile sur l’utérus gravide et entraîner une asphyxie fœtale en fin de grossesse.

Lactation

Aucune information n’est disponible sur l’utilisation de noradrénaline en lactation.

4.7 Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Non pertinent.

4.8 Effets indésirables

– Troubles psychiatriques

Anxiété.

– Troubles du système nerveux

Maux de tête, tremblements.

– Les troubles oculaires

Glaucome aigu (très fréquent chez les patients prédisposés anatomiquement à la fermeture de l’angle irido-cornéen).

– Les troubles cardiaques

Tachycardie, bradycardie (probablement un réflexe de pression artérielle croissante), arythmie, palpitations, augmentation de la contractilité du muscle cardiaque résultant de l’effet ß adrénergique sur le cœur (inotrope et chronotrope), insuffisance cardiaque aiguë.

– Les troubles vasculaires

L’hypertension artérielle et l’hypoxie tissulaire; lésion ischémique due à une action vasoconstrictrice puissante (peut entraîner la froideur et la pâleur des membres et du visage).

– Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux

Insuffisance respiratoire ou difficulté, dyspnée.

– Problèmes gastro-intestinaux

Vomissement.

– Les troubles rénaux et urinaires

Rétention d’urine.

– Troubles généraux et anomalies au site d’administration

Localement: possibilité d’irritation et de nécrose au site d’injection.

L’administration continue de vasopresseur pour maintenir la tension artérielle en l’absence de remplacement du volume sanguin peut provoquer les symptômes suivants:

– Vasoconstriction sévère périphérique et viscérale,

– diminution du débit sanguin rénal,

– diminution de la production d’urine,

– hypoxie,

– augmentation des taux sériques de lactate.

En cas d’hypersensibilité ou de surdosage, les effets suivants peuvent apparaître plus fréquemment: hypertension, photophobie, douleur rétrosternale, douleur pharyngée, pâleur, transpiration intense et vomissements.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Il permet un suivi continu du rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de santé sont invités à signaler tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration:

Carte Jaune

Site Web: www.mhra.gov.uk/yellowcard.

4.9 Surdosage

En cas de surdosage, on peut observer: vasoconstriction cutanée, plaies de lit, collapsus circulatoire et hypertension.

En cas d’effets indésirables liés à un dosage excessif, il est recommandé de réduire le dosage si possible.

5. Propriétés pharmacologiques
5.1 Propriétés pharmacodynamiques

Classe pharmacothérapeutique: agents adrénergiques et dopaminergiques, code ATC: C01CA03

La noradrénaline fournit une forte stimulation des récepteurs alpha dans les vaisseaux sanguins auxquels ils sont contre-extraits. La noradrénaline a également un effet sur les récepteurs bêta-1 du cœur, ce qui entraîne un effet chronotrope inotrope positif et initialement positif. L’augmentation de la pression artérielle peut entraîner une réduction réflexe de la fréquence cardiaque. La vasoconstriction peut entraîner une diminution de la circulation sanguine dans les reins, le foie, la peau et les muscles lisses. La constriction locale des vaisseaux peut provoquer une hémostase et / ou une nécrose.

L’effet hypertenseur disparaît 1-2 min après la fin de la perfusion. Le développement de la tolérance aux effets de noradrénaline peut se produire.

5.2 Propriétés pharmacocinétiques

Il existe deux stéréoisomères de noradrénaline, l’isomère L biologiquement actif est celui présent dans Noradrenaline 0,08 mg / ml, solution pour perfusion.

Absorption:

• Sous-cutanée: Pauvre

• Voie orale: La noradrénaline est rapidement inactivée dans le tractus gastro-intestinal après administration orale.

• Après administration intraveineuse, la noradrénaline a une demi-vie plasmatique d’environ 1 à 2 minutes.

Distribution:

• La noradrénaline est rapidement éliminée du plasma par une combinaison de réabsorption cellulaire et de métabolisme. Il ne traverse pas facilement la barrière hémato-encéphalique.

Biotransformation:

• Méthylation par la catéchol-o-méthyltransférase,

• Désamination par la manoamine oxydase (MAO),

• Les métabolites ultimes des deux sont l’acide 4-hydroxy-3-méthoxymandélique,

• Les métabolites intermédiaires comprennent la normétanéphrine et l’acide 3,4-dihydroxymandélique.

Élimination:

• La noradrénaline est principalement éliminée sous forme de conjugués de glucuronide ou de sulfate des métabolites dans l’urine.

5.3 Données de sécurité précliniques

La plupart des effets indésirables peuvent être dérivés des résultats sympathomimétiques d’une stimulation excessive du système nerveux sympathique à travers les divers récepteurs adrénergiques.

La noradrénaline peut nuire à la perfusion placentaire et induire une bradycardie fœtale mortelle. Il peut également exercer un effet contractile sur l’utérus gravide et entraîner une asphyxie fœtale fatale en fin de grossesse.

6. Mentions pharmaceutiques
6.1 Liste des excipients

Chlorure de sodium

Edétate disodique dihydraté

Acide chlorhydrique ou hydroxyde de sodium (ajustement du pH)

Eau pour les injections

6.2 Incompatibilités

Ce médicament ne doit pas être mélangé avec d’autres médicaments.

6.3 Durée de conservation

18 mois.

Après la première ouverture, le produit doit être utilisé immédiatement.

6.4 Précautions particulières de conservation

Ne pas stocker au-dessus de 25 ° C. Conserver le flacon dans l’emballage extérieur pour le protéger de la lumière.

6.5 Nature et contenu de l’emballage

Flacon en verre transparent fermé avec un bouchon de bromobutyle de type I et un bouchon en aluminium contenant 50 ml de solution pour perfusion en boîtes de 1, 10 et 25 flacons.

Toutes les présentations ne peuvent pas être commercialisées.

6.6 Précautions particulières d’élimination et de manipulation

Pour usage unique seulement. Jetez tout contenu inutilisé.

Noradrenaline 0,08 mg / ml, solution pour perfusion est déjà dilué et prêt à l’emploi. Il devrait être utilisé sans dilution préalable. Il doit être utilisé avec une pompe de pousse-seringue appropriée capable de délivrer avec précision et de façon constante le volume minimum spécifié à un débit de perfusion strictement contrôlé, conformément aux instructions de titration de la dose spécifiées à la section 4.2. Ce médicament ne doit pas être utilisé si la solution est plus foncée que légèrement jaune ou rose ou si elle contient un précipité.

La solution stérile ne doit pas être utilisée si elle n’est pas claire et contient des particules ou si le flacon scellé inviolable n’est pas intact.

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément aux exigences locales.

7. Titulaire de l’autorisation

LABORATOIRE AGUETTANT

1, rue Alexander Fleming

69007 LYON FRANCE

8. Numéro (s) d’autorisation de mise sur le marché

PL 14434/0029

9. Date de première autorisation / renouvellement de l’autorisation

Date de première autorisation: 30 juin 2015

10. Date de révision du texte

06/2015