Mezavant xl 1200 mg, gastro-résistant, comprimés à libération prolongée


Commander maintenant en ligne

Consultation médicale incluse


1. Nom du médicament

Mezavant 1200mg, comprimés gastro-résistants à libération prolongée.

2. Composition qualitative et quantitative

Chaque comprimé contient 1200 mg de mésalazine.

Pour une liste complète des excipients, voir la section 6.1.

3. Forme pharmaceutique

Comprimés gastro-résistants à libération prolongée.

Comprimé pelliculé rouge-brun, ellipsoïdal, gravé d’un côté avec S476.

4. Renseignements cliniques
4.1 Indications thérapeutiques

Pour l’induction de la rémission clinique et endoscopique chez les patients atteints de colite ulcéreuse active légère à modérée. Pour le maintien de la rémission.

4.2 Posologie et mode d’administration

Mezavant est destiné à une administration orale une fois par jour. Les comprimés ne doivent pas être écrasés ou mâchés et doivent être pris avec de la nourriture.

Adultes, y compris les personnes âgées (> 65 ans)

Pour l’induction de la rémission: 2,4 à 4,8 g (deux à quatre comprimés) doivent être pris une fois par jour. La dose la plus élevée de 4,8 g / jour est recommandée chez les patients qui ne répondent pas aux doses plus faibles de mésalazine. Lors de l’utilisation de la dose la plus élevée (4,8 g / jour), l’effet du traitement doit être évalué à 8 semaines.

Pour le maintien de la rémission: 2,4 g (deux comprimés) doivent être pris une fois par jour.

Enfants et adolescents:

Mezavant n’est pas recommandé chez les enfants de moins de 18 ans en raison d’un manque de données sur la sécurité et l’efficacité.

Aucune étude spécifique n’a été réalisée sur Mezavant chez les patients présentant une insuffisance hépatique ou rénale (voir rubriques 4.3 et 4.4).

4.3 Contre-indications

Antécédents d’hypersensibilité aux salicylés (y compris la mésalazine) ou à l’un des excipients de Mezavant.

Insuffisance rénale sévère (DFG <30 ml / min / 1,73 m 2 ) et / ou insuffisance hépatique sévère.

4.4 Mises en garde spéciales et précautions d’emploi

Des cas d’insuffisance rénale, y compris une néphropathie à modification minime, une néphrite interstitielle aiguë / chronique et une insuffisance rénale, ont été rapportés avec des préparations contenant de la mésalazine et des promédicaments de mésalazine. Mezavant doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance rénale légère à modérée confirmée. Il est recommandé que tous les patients aient une évaluation de la fonction rénale avant le début du traitement et au moins deux fois par an, pendant le traitement.

Les patients présentant une insuffisance chronique de la fonction pulmonaire, en particulier l’asthme, sont à risque de réactions d’hypersensibilité et doivent être étroitement surveillés.

Après un traitement à la mésalazine, de graves dyscrasies sanguines ont été rarement rapportées. Si le patient présente des saignements inexpliqués, des ecchymoses, du purpura, de l’anémie, de la fièvre ou des maux de gorge, des examens hématologiques doivent être effectués. En cas de suspicion de dyscrasie sanguine, le traitement doit être interrompu. (Voir les sections 4.5 et 4.8).

Des réactions d’hypersensibilité cardiaque induites par la mésalazine (myo- et péricardite) ont été rarement rapportées avec Mezavant et avec d’autres préparations contenant de la mésalazine. Des précautions doivent être prises lors de la prescription de ce médicament chez les patients présentant des troubles prédisposant au développement d’une myocardite ou d’une péricardite. Si une telle réaction d’hypersensibilité est suspectée, les produits contenant de la mésalazine ne doivent pas être réintroduits.

La mésalazine a été associée à un syndrome d’intolérance aiguë qui peut être difficile à distinguer d’une poussée de maladie inflammatoire de l’intestin. Bien que la fréquence exacte d’apparition n’ait pas été déterminée, elle a été observée chez 3% des patients dans des essais cliniques contrôlés sur la mésalazine ou la sulfasalazine. Les symptômes comprennent des crampes, des douleurs abdominales aiguës et une diarrhée sanglante, parfois de la fièvre, des maux de tête et des éruptions cutanées. Si un syndrome d’intolérance aiguë est suspecté, un retrait rapide est nécessaire et les produits contenant de la mésalazine ne doivent pas être réintroduits.

Des cas d’augmentation des taux d’enzymes hépatiques ont été signalés chez des patients prenant des préparations contenant de la mésalazine. La prudence est recommandée si Mezavant est administré à des patients atteints d’insuffisance hépatique.

Des précautions doivent être prises lors du traitement de patients allergiques à la sulfasalazine en raison du risque potentiel de réactions de sensibilité croisée entre la sulfasalazine et la mésalazine.

L’obstruction organique ou fonctionnelle dans le tractus gastro-intestinal supérieur peut retarder le début de l’action du produit.

Interférence avec les tests de laboratoire

L’utilisation de mésalazine peut conduire à des résultats faussement élevés lors de la mesure de la normétanéphrine urinaire par chromatographie liquide avec détection électrochimique, en raison de la similarité des chromatogrammes du principal métabolite de la normétanéphrine et de la mésalazine, l’acide N-Ac-5-ASA. Un autre dosage sélectif de la normétanéphrine devrait être envisagé.

4.5 Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interaction

Des études d’interaction médicamenteuse chez des sujets adultes en bonne santé ont été menées avec Mezavant afin d’étudier tout effet de Mezavant sur la pharmacocinétique et l’innocuité de trois antibiotiques couramment utilisés. Il n’y avait pas d’interactions cliniquement significatives de Mezavant avec l’amoxicilline, le métronidazole ou le sulfaméthoxazole.

Cependant, les interactions médicamenteuses suivantes ont été rapportées pour des produits contenant de la mésalazine.

• La prudence est recommandée en cas d’utilisation concomitante de mésalazine et d’agents néphrotoxiques connus, y compris les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et l’azathioprine, car ils peuvent augmenter le risque d’effets indésirables rénaux.

• La mésalazine inhibe la thiopurine méthyltransférase. Chez les patients recevant de l’azathioprine ou de la 6-mercaptopurine, la prudence est recommandée en cas d’utilisation concomitante de mésalazine, car cela peut augmenter le risque de dyscrasie sanguine (voir rubriques 4.4 et 4.8).

• L’administration d’anticoagulants de type coumarine, par exemple la warfarine, pourrait entraîner une diminution de l’activité anticoagulante. Le temps de prothrombine doit être étroitement surveillé si cette combinaison est essentielle.

Mezavant est recommandé pour être administré avec de la nourriture (voir rubriques 4.2 et 5.2).

4.6 Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse

Une expérience limitée avec la mésalazine pendant la grossesse n’indique pas un risque accru de malformations congénitales induites par les médicaments. La mésalazine traverse la barrière placentaire, mais fournit des concentrations fœtales beaucoup plus faibles que celles observées chez les adultes à des fins thérapeutiques. Les études chez l’animal n’indiquent pas les effets nocifs de la mésalazine pendant la grossesse, le développement embryonnaire / fœtal, la parturition ou le développement postnatal. La mésalazine ne doit être utilisée pendant la grossesse que lorsqu’elle est clairement indiquée. Des précautions doivent être prises lors de l’utilisation de fortes doses de mésalazine.

Allaitement maternel

La mésalazine est excrétée dans le lait maternel à faible concentration. La forme acétylée de la mésalazine est excrétée dans le lait maternel à une concentration plus élevée. La prudence devrait être exercée si employant Mesalazine pendant l’allaitement et seulement si le bénéfice l’emporte sur les risques. Une diarrhée aiguë sporadique a été rapportée chez des nourrissons allaités.

La fertilité

Les données sur la mésalazine ne montrent aucun effet durable sur la fertilité masculine.

4.7 Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Aucune étude sur les effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n’a été réalisée. Mezavant est considéré comme ayant une influence négligeable sur ces capacités.

4.8 Effets indésirables

Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés dans l’analyse de sécurité regroupée des études cliniques avec Mezavant, incluant 3.611 patients, étaient la colite (y compris la colite ulcéreuse) 5.8%, les douleurs abdominales 4.9%, les céphalées 4.5%, les anomalies fonctionnelles hépatiques, 2.1 %, diarrhée 2,0% et nausée 1,9%.

Les effets indésirables sont listés par System Organ Class (voir le tableau ci-dessous). Dans chaque classe de systèmes d’organes, les effets indésirables sont listés sous les rubriques de fréquence en utilisant les catégories suivantes: très fréquent (≥ 1/10); commun (≥ 1/100 à <1/10); peu fréquent (≥ 1/1 000 à <1/100); rare (≥ 1/10 000 à <1/1 000); inconnu (ne peut être estimé à partir des données disponibles).

Effets indésirables du médicament (ADR) associés à Mezavant

Système / Classe d’organe

Catégorie d’incidence

Réaction indésirable

Troubles du système sanguin et lymphatique

Rare

Thrombocytopénie *

Rare

Agranulocytose *

Pas connu

Anémie aplasique *, Leucopénie *, Neutropénie *, Pancytopénie *

Troubles du système immunitaire

Rare

Oedème du visage

Pas connu

Hypersensibilité *, choc anaphylactique, œdème de Quincke, syndrome de Stevens-Johnson, éruption cutanée avec éosinophilie et symptômes systémiques (DRESS)

Troubles du système nerveux

Commun

Mal de tête*

Rare

Vertiges, Somnolence, Tremblements

Pas connu

La pression intracrânienne a augmenté, neuropathie

Troubles de l’oreille et du labyrinthe

Rare

Douleur à l’oreille

Troubles cardiaques

Rare

Tachycardie

Pas connu

Myocardite *, péricardite *

Troubles vasculaires

Commun

Hypertension

Rare

Hypotension

Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux

Rare

Douleur pharyngo-laryngée *

Pas connu

Pneumopathie d’hypersensibilité (y compris pneumonie interstitielle, alvéolite allergique, pneumonie éosinophilique), Bronchospasme

Problèmes gastro-intestinaux

Commun

Distension abdominale, Douleur abdominale *, Colite, Diarrhée *, Dyspepsie, Vomissements, Flatulence, Nausée

Rare

Pancréatite, polype rectal

Troubles hépatobiliaires

Commun

Test de la fonction hépatique anormal * (par ex. ALT, AST, bilirubine)

Pas connu

Hépatite, cholélithiase

Troubles de la peau et des tissus sous-cutanés

Commun

Prurit, Rash *

Rare

Acné, alopécie, urticaire

Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif

Commun

Arthralgie, mal de dos

Rare

Myalgie

Pas connu

Syndrome de type lupus érythémateux disséminé, syndrome de type lupique

Troubles rénaux et urinaires

Rare

Insuffisance rénale *

Pas connu

Néphrite interstitielle *, Syndrome néphrotique *

Troubles généraux et anomalies au site d’administration

Commun

Asthénie, Fatigue, Pyrexie *

* Voir la section 4.4.

Description des effets indésirables sélectionnés :

Augmentation de la pression intracrânienne

Des cas d’augmentation de la pression intracrânienne avec un œdème papillaire (pseudotumeur cérébrale ou hypertension intracrânienne bénigne) ont été rapportés avec l’utilisation de mésalamines. Si non détectée, cette condition peut entraîner une restriction du champ visuel et peut évoluer vers une perte de vision permanente. La mésalamine devrait être interrompue, si ce syndrome se produit.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Il permet un suivi continu du rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de la santé sont invités à signaler tout effet indésirable suspecté via le programme Carte Jaune, Site Web: www.mhra.gov.uk/yellowcard

4.9 Surdosage

Mezavant est un aminosalicylate et les signes de toxicité salicylate comprennent les acouphènes, les vertiges, les maux de tête, la confusion, la somnolence, l’œdème pulmonaire, la déshydratation due à la transpiration, la diarrhée et les vomissements, l’hypoglycémie, l’hyperventilation, la perturbation de l’équilibre électrolytique et l’hyperthermie.

Une thérapie conventionnelle pour la toxicité du salicylate peut être bénéfique en cas de surdosage aigu. L’hypoglycémie, le déséquilibre hydro-électrolytique doivent être corrigés par l’administration d’un traitement approprié. Une fonction rénale adéquate doit être maintenue.

5. Propriétés pharmacologiques
5.1 Propriétés pharmacodynamiques

Groupe pharmacothérapeutique: acide aminosalicylique et agents similaires

Code ATC: A07E C02

Mécanisme d’action

La mésalazine est un aminosalicylate. Le mécanisme d’action de la mésalazine n’est pas entièrement compris, mais semble avoir un effet anti-inflammatoire topique sur les cellules épithéliales du côlon. La production muqueuse de métabolites de l’acide arachidonique, à la fois par les voies de la cyclooxygénase et de la lipoxygénase, est augmentée chez les patients atteints d’une maladie intestinale inflammatoire chronique. Il est possible que la mésalazine diminue l’inflammation en bloquant la cyclooxygénase et en inhibant la production de prostaglandines. La mésalazine a le potentiel d’inhiber l’activation du facteur nucléaire kappa B (NFkB) et par conséquent la production de cytokines pro-inflammatoires clés. Plus récemment, il a été proposé que l’altération des récepteurs nucléaires de PPAR-γ (forme γ des récepteurs activés par les proliférateurs de peroxysomes) pourrait être impliquée dans la colite ulcéreuse. Les agonistes du récepteur PPAR-y ont montré leur efficacité dans la colite ulcéreuse et il a été démontré que le mécanisme d’action de la mésalazine peut être médié par les récepteurs PPAR-y.

Effets pharmacodynamiques

Le comprimé de Mezavant contient un noyau de mésalazine (acide 5-aminosalicylique) 1,2g formulé dans un système multi-matrice. Ce système est recouvert de copolymère acide méthacrylique – méthacrylate de méthyle (1: 1) et de copolymère acide méthacrylique – méthacrylate de méthyle (1: 2), qui sont conçus pour retarder la libération de mésalazine jusqu’à une exposition à environ pH 7.

Efficacité clinique et sécurité

Mezavant a fait l’objet de deux études contrôlées par placebo de phase 3 (SPD476-301 et SPD476-302) de conception similaire menées chez 623 patients randomisés atteints de colite ulcéreuse légère à modérée active. Mezavant 2,4g / jour et 4,8g / jour administré avec de la nourriture a atteint une supériorité statistique par rapport au placebo en termes de nombre de patients obtenant une rémission de la colite ulcéreuse après 8 semaines de traitement. En utilisant l’indice d’activité de la colite ulcéreuse (UC-DAI), la rémission a été définie comme un score UC-DAI ≤1 avec un score de 0 pour saignement rectal et la fréquence des selles et une réduction d’au moins 1 point du score de sigmoïdoscopie. L’étude SPD476-302, comprenait un comparateur, la mésalazine à libération modifiée dépendante de pH 7, 2,4 g / jour (0,8 g administré en 3 doses divisées), en tant que bras de référence interne. Sur la variable primaire de rémission, les résultats suivants ont été obtenus:

Étude SPD476-301 (n = 262 # )

Placebo

Mezavant 2,4g / jour en deux doses divisées

Mezavant 4,8g / jour une fois par jour

% de patients en rémission

12,9

34,1 *

29,2 *

Étude SPD476-302 (n = 341 # )

Placebo

Mezavant 2,4g / jour une fois par jour

Mezavant 4,8g / jour une fois par jour

Mésalazine à libération modifiée pH 7-dépendante 2,4 g / jour en trois doses divisées

% de patients en rémission

22,1

40,5 *

41,2 *

32,6 NS

# Basé sur la population ITT; * Statistiquement différent du placebo (p <0,025); NS Non significatif (p> 0,05)

5.2 Propriétés pharmacocinétiques

Le mécanisme d’action de la mésalazine (5-ASA) n’est pas entièrement compris mais semble être topique, et donc l’efficacité clinique de Mezavant ne correspond pas au profil pharmacocinétique. Une voie majeure d’élimination de la mésalazine est le métabolisme de l’acide N-acétyl-5-aminosalicylique (Ac-5-ASA), qui est pharmacologiquement inactif.

Absorption:

Des études de scintigraphie gamma ont montré qu’une dose unique de Mezavant 1,2g passait rapidement et intact à travers le tractus gastro-intestinal supérieur de volontaires sains à jeun. Les images scintigraphiques ont montré une traînée de traceur radiomarqué à travers le côlon, indiquant que la mésalazine s’était répandue dans cette région du tractus gastro-intestinal. La désintégration complète de Mezavant et la libération complète de mésalazine sont survenues après environ 17,4 heures.

L’absorption totale de mésalazine de 2,4 ou 4,8 g de Mezavant administrée une fois par jour pendant 14 jours à des volontaires sains s’est révélée être d’environ 21 à 22% de la dose administrée.

Dans une étude à dose unique, Mezavant 1,2g, 2,4g et 4,8g ont été administrés à jeun à des sujets sains. Les concentrations plasmatiques de mésalazine étaient détectables après 2 heures (médiane) et atteignaient un maximum de 9-12 heures (médiane) en moyenne pour les doses étudiées. Les paramètres pharmacocinétiques sont très variables chez les sujets. L’exposition systémique à la mésalazine en termes d’aire sous la courbe concentration plasmatique-temps (ASC) était proportionnelle à la dose entre 1,2 g et 4,8 g de Mezavant. Les concentrations plasmatiques maximales (Cmax) de mésalazine ont augmenté approximativement proportionnellement à la dose entre 1,2 g et 2,4 g et moins que la dose proportionnelle entre 2,4 g et 4,8 g Mezavant, la valeur normalisée à 4,8 g représentant en moyenne 74% de celle de 2,4. g basé sur des moyens géométriques.

Dans une étude pharmacocinétique à doses uniques et multiples de Mezavant 2,4 et 4,8g administrée avec des repas standard chez 56 volontaires sains, les concentrations plasmatiques de mésalazine étaient détectables après 4 heures et maximales après 8 heures après la dose unique. À l’état d’équilibre (atteint généralement 2 jours après l’administration), l’accumulation de 5-ASA était de 1,1 à 1,4 fois plus élevée pour la dose de 2,4 g et 4,8 g, supérieure à celle attendue sur la base d’une pharmacocinétique à dose unique.

L’administration d’une dose unique de Mezavant 4,8g avec un repas riche en graisses a entraîné un retard supplémentaire dans l’absorption et les taux plasmatiques de mésalazine étaient détectables après environ 4 heures après l’administration. Cependant, un repas riche en graisses a augmenté l’exposition systémique de la mésalazine (Cmax moyenne de 91%, ASC moyenne de 16%) par rapport aux résultats à jeun. Mezavant a été administré avec de la nourriture dans les essais de phase 3.

Dans une étude pharmacocinétique à dose unique de Mezavant, 4,8 g ont été administrés à jeun à 71 volontaires sains, hommes et femmes (28 jeunes (18-35 ans), 28 personnes âgées (65-75ans) et 15 personnes âgées (> 75ans). L’augmentation de l’âge a entraîné une exposition systémique accrue (jusqu’à environ 2 fois, basée sur AUC0-t, AUC0-∞ et Cmax) à la mésalazine et à son métabolite acide N-acétyl-5-aminosalicylique mais n’a pas affecté le pourcentage de mésalazine absorbée. L’augmentation de l’âge a entraîné une élimination apparente plus lente de la mésalazine, bien qu’il y ait eu une variabilité élevée entre les sujets. Les expositions systémiques chez des sujets individuels étaient inversement corrélées avec la fonction rénale, telle qu’évaluée par la clairance de la créatinine estimée.

Distribution:

Après le dosage de Mezavant, le profil de distribution de la mésalazine est supposé être le même que celui des autres produits contenant de la mésalazine. La mésalazine a un volume de distribution relativement faible d’environ 18L, ce qui confirme une pénétration extravasculaire minimale du médicament disponible dans le système. La mésalazine est liée à 43% et la protéine N-acétyl-5-aminosalicylique à 78-83% est liée aux protéines plasmatiques lorsque les concentrations plasmatiques in vitro vont jusqu’à 2,5 μg / mL et jusqu’à 10 μg / mL, respectivement.

Biotransformation:

Le seul métabolite majeur de la mésalazine est l’acide N-acétyl-5-aminosalicylique, qui est pharmacologiquement inactif. Sa formation est provoquée par l’activité de la N-acétyltransférase-1 (NAT-1) dans le foie et dans le cytosol des cellules de la muqueuse intestinale.

Élimination:

L’élimination de la mésalazine absorbée se fait principalement par la voie rénale après le métabolisme en acide N-acétyl-5-aminosalicylique (acétylation). Cependant, il existe également une excrétion limitée de la molécule mère dans l’urine. Des 21-22% de la dose absorbée, moins de 8% de la dose ont été excrétés inchangés dans l’urine à l’état d’équilibre après 24 heures, contre plus de 13% pour l’acide N-acétyl-5-aminosalicylique. Les demi-vies terminales apparentes de la mésalazine et de son principal métabolite après l’administration de Mezavant en 2,4 g et 4,8 g étaient, en moyenne, de 7 à 9 heures et de 8 à 12 heures, respectivement.

Insuffisance hépatique

Il n’y a pas de données chez les patients atteints d’insuffisance hépatique prenant Mezavant. L’exposition systémique à la mésalazine a augmenté jusqu’à 2 fois chez les sujets âgés (> 65 ans, avec une clairance moyenne de la créatinine de 68 à 76 ml / min) par rapport aux adultes plus jeunes (18-35 ans, clairance moyenne de la créatinine: 124 ml / min ) après une dose unique de 4,8 g de Mezavant.

Insuffisance rénale

Les expositions systémiques chez des sujets individuels étaient inversement corrélées avec la fonction rénale, telle qu’évaluée par la clairance de la créatinine estimée.

Personnes âgées

L’impact potentiel sur l’utilisation sécuritaire de Mezavant chez les personnes âgées en pratique clinique devrait être pris en compte. En outre, chez les patients atteints d’insuffisance rénale, la diminution du taux d’élimination et l’augmentation de la concentration systémique de mésalazine qui en résulte peuvent constituer un risque accru d’effets indésirables néphrotoxiques (voir rubrique 4.4).

Dans différentes études cliniques avec Mezavant, l’ASC plasmatique de la mésalazine chez les femelles est apparue jusqu’à deux fois plus élevée que chez les mâles.

Sur la base de données pharmacocinétiques limitées, la pharmacocinétique du 5-ASA et de l’Ac-5-ASA semble comparable chez les sujets caucasiens et hispaniques.

Les données pharmacocinétiques n’ont pas été étudiées chez les personnes âgées.

5.3 Données de sécurité précliniques

Les effets dans les études non cliniques ont été observés uniquement à des expositions considérées comme suffisamment supérieures à l’exposition humaine maximale, ce qui indique peu de pertinence pour l’utilisation clinique.

6. Mentions pharmaceutiques
6.1 Liste des excipients

Noyau de comprimé:

Carmellose sodique

Cire de carnauba

Acide stéarique

Silice colloïdale hydratée

Glycolate d’amidon sodique (type A)

Talc

Stéarate de magnésium

Film-revêtement:

Talc

Copolymère d’acide méthacrylique – méthacrylate de méthyle (1: 1)

Copolymère d’acide méthacrylique – méthacrylate de méthyle (1: 2)

Citrate de triéthyle

Dioxyde de titane (E171)

Oxyde ferrique rouge (E172)

Macrogol 6000

6.2 Incompatibilités

N’est pas applicable.

6.3 Durée de conservation

2 ans.

6.4 Précautions particulières de conservation

Conserver au-dessous de 25 ° C.

Conserver dans l’emballage d’origine afin de protéger de l’humidité

6.5 Nature et contenu de l’emballage

Les comprimés sont emballés dans des plaquettes thermoformées en polyamide / aluminium / feuille de PVC avec une feuille à pousser en aluminium.

Les paquets contiennent 60 ou 120 comprimés. Toutes les présentations ne peuvent pas être commercialisées.

6.6 Précautions particulières d’élimination et de manipulation

Pas d’exigences particulières.

7. Titulaire de l’autorisation

Shire Pharmaceutical Contracts Ltd

Hampshire International Business Park

Chineham

Basingstoke

Hampshire

RG24 8EP

Royaume-Uni

8. Numéro (s) d’autorisation de mise sur le marché

PL 08081/0040

9. Date de première autorisation / renouvellement de l’autorisation

Date de première autorisation: 23 février 2007

Date du dernier renouvellement: 13 décembre 2011

10. Date de révision du texte

09/07/2017