Comprimés de loniten 2,5 mg


Commander maintenant en ligne

Consultation médicale incluse


1. Nom du médicament

Loniten 2,5 mg comprimés

2. Composition qualitative et quantitative

Chaque comprimé de Loniten contient 2,5 mg de minoxidil.

Excipients à effet connu :

Chaque comprimé contient 95,5 mg de lactose monohydraté.

Pour la liste complète des excipients, voir la section 6.1.

3. Forme pharmaceutique

Tablette.

Des comprimés biconvexes ronds allant du blanc au beige clair, portant l’inscription «2½» sur un côté, marqués au verso avec un «U» d’un côté et «121» de l’autre.

La ligne de score n’est pas destinée à casser le comprimé.

4. Renseignements cliniques
4.1 Indications thérapeutiques

Minoxidil est indiqué pour le traitement de l’hypertension sévère.

Il ne devrait pas être utilisé comme seul agent pour initier la thérapie. Il s’agit d’un vasodilatateur périphérique qui doit être administré conjointement avec un diurétique, pour contrôler la rétention de sel et d’eau, et un agent bloquant bêta-adrénergique, ou un substitut approprié, pour contrôler la tachycardie réflexe.

4.2 Posologie et mode d’administration

Posologie

Patients de plus de 12 ans et adultes

La dose initiale recommandée est de 5 mg par jour. Si nécessaire, cette dose peut être augmentée jusqu’à 20 mg, puis à 40 mg par jour (administrée en une seule dose ou en deux doses séparées). Les augmentations de dose doivent être effectuées par paliers de 5 mg à 10 mg de minoxidil par jour à des intervalles de trois jours ou plus. Si une dose de 50 mg de minoxidil a été atteinte, la dose peut être augmentée de 25 mg de minoxidil par jour jusqu’à une dose maximale de 100 mg par jour.

Si la diminution désirée de la pression artérielle diastolique dépasse 30 mmHg, la posologie doit être divisée en deux doses quotidiennes pour maintenir les fluctuations quotidiennes de la pression artérielle aussi basses que possible.

Patients de moins de 12 ans

L’utilisation de minoxidil chez les enfants est limitée aux enfants atteints d’hypertension sévère associée à des dommages aux organes cibles lorsque l’autre traitement a échoué. Les données concernant l’utilisation du minoxidil chez les enfants sont très limitées, en particulier chez les nourrissons. Les recommandations posologiques ne peuvent actuellement être considérées que comme un guide approximatif du traitement car elles sont basées sur la publication de quelques rapports de cas et d’études portant sur un petit nombre d’enfants. La dose initiale utilisée sur la base de ces rapports est de 0,2 mg / kg de minoxidil en dose unique ou fractionnée. Une titration prudente augmentant par paliers de 0,1 à 0,2 mg / kg / jour à des intervalles d’au moins 3 jours est essentielle. La gamme de dose efficace est de 0,25 à 1,0 mg / kg / jour. La dose maximale est de 50 mg / jour.

Le traitement des enfants avec minoxidil ne doit être initié sous la supervision étroite d’un spécialiste à l’hôpital.

Patients âgés

Il existe actuellement des études cliniques approfondies sur le minoxidil chez les patients de plus de 65 ans. Des données indiquent que les pressions systoliques et diastoliques élevées sont des facteurs de risque cardiovasculaire chez les personnes de plus de 65 ans. Toutefois, les personnes âgées peuvent être sensibles à la tension artérielle. L’effet du minoxidil étant plus faible, il est recommandé d’être prudent lors de l’instauration du traitement car une hypotension orthostatique peut survenir. Il est suggéré d’utiliser 2,5 mg par jour comme dose initiale chez les patients de plus de 65 ans.

Insuffisance rénale ou patients dialysés

Les exigences posologiques peuvent être plus faibles chez les patients dialysés. Le minoxidil est éliminé du sang par dialyse, mais son action pharmacologique, une fois établie, n’est pas inversée. Par conséquent, les patients en hémodialyse doivent prendre du minoxidil après ou au moins deux heures avant la dialyse.

Réduction rapide de la pression artérielle

Dans les conditions de surveillance hospitalière, une réduction rapide de la tension artérielle peut être obtenue en utilisant une surveillance continue de la pression artérielle et des doses progressives de 5 mg toutes les six heures.

Traitement antihypertenseur concomitant

Dans la mesure du possible, il est recommandé d’interrompre le traitement antihypertenseur autre qu’un bêta-bloquant et un diurétique avant de commencer le traitement par le minoxidil. Il est reconnu que certains antihypertenseurs ne doivent pas être interrompus brutalement. Ces médicaments doivent être progressivement arrêtés au cours de la première semaine de traitement au minoxidil.

Le minoxidil provoque la rétention de sodium et, s’il est utilisé seul, peut retenir plusieurs centaines de milli-équivalents de sel avec un volume d’eau correspondant.

Par conséquent, chez tous les patients qui ne sont pas sous dialyse, le minoxidil doit être administré en association avec un diurétique à un dosage suffisant pour maintenir l’équilibre hydrique et salin. Voici des exemples de posologies quotidiennes de diurétiques couramment utilisées au début du traitement au minoxidil:

1. Hydrochlorothiazide (100 mg) – ou d’autres thiazidiques à dosage équivalent.

2. Chlortalidone (100 mg).

3. Furosémide (80 mg).

Si une rétention d’eau excessive entraîne un gain de poids de plus de 3 livres en cas d’utilisation d’un thiazide ou d’un chlortalidone, le traitement diurétique doit être remplacé par le furosémide, dont la dose peut être augmentée en fonction des besoins du patient. La dose diurétique chez les enfants devrait être proportionnellement moindre par rapport au poids.

Les patients auront besoin d’un suppresseur du système nerveux sympathique pour limiter une augmentation induite par le minoxidil de la fréquence cardiaque. L’agent préféré est un bêta-bloquant équivalent à un dosage adulte de propranolol de 80 à 160 mg / jour. Des doses plus élevées peuvent être nécessaires lorsque les patients prétraités ont une augmentation de la fréquence cardiaque supérieure à 20 battements par minute ou lorsque l’introduction simultanée entraîne une augmentation supérieure à 10 battements par minute. Lorsque les bêta-bloquants sont contre-indiqués, des alternatives telles que la méthyldopa peuvent être utilisées à la place et doivent être démarrées 24 heures avant le minoxidil.

Méthode d’administration

Administration par voie orale

4.3 Contre-indications

Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1

Le minoxidil est contre-indiqué chez les patients avec un phéochromocytome, car il peut stimuler la sécrétion de catécholamines de la tumeur par son action antihypertensive.

.

4.4 Mises en garde spéciales et précautions d’emploi

Rétention de sel et d’eau

S’il est utilisé seul, le minoxidil peut entraîner une rétention importante de sel et d’eau entraînant des signes physiques tels qu’un œdème et une détérioration clinique chez certains patients atteints d’insuffisance cardiaque. Un traitement diurétique seul ou en association avec un apport réduit en sel est donc nécessaire pour tous les patients prenant du minoxidil. Une hémodilution peut survenir, entraînant une diminution temporaire de l’hématocrite, de l’hémoglobine et du nombre d’érythrocytes (d’environ 7% au départ, ce qui permet de rétablir les niveaux avant le traitement). Le poids corporel, l’équilibre hydrique et électrolytique du patient doivent être surveillés afin de détecter la rétention d’eau.

Une rétention de sel et d’eau supérieure à 1 à 1,5 kg peut diminuer l’efficacité du minoxidil. Les patients doivent donc être soigneusement informés de l’observance du traitement diurétique et un enregistrement détaillé du poids corporel doit être conservé.

Le produit doit être utilisé avec une attention particulière au maintien de l’équilibre salin et hydrique chez les patients insuffisants rénaux, mais qui ne sont pas dialysés.

Insuffisance rénale ou patients dialysés

Les patients présentant une insuffisance rénale ou sous hémodialyse peuvent nécessiter des doses plus faibles de minoxidil (voir rubrique 4.2).

Infarctus du myocarde

Les patients qui ont eu un infarctus du myocarde ne devraient être traités avec minoxidil qu’après un état stable post-infarctus a été établi.

Tachycardie

Étant donné que le minoxidil est un vasodilatateur, une tachycardie réflexe peut survenir et une angine de poitrine peut survenir chez les patients à risque. Il est recommandé d’utiliser le minoxidil en association avec un agent bloquant bêta-adrénergique ou d’autres suppresseurs du système nerveux sympathique pour atténuer ou empêcher une telle réponse.

Hypertrichose

L’hypertrichose survient chez la plupart des patients traités par minoxidil et tous les patients doivent être avertis de cette possibilité avant de commencer le traitement. La plupart des patients connaîtront un allongement, un épaississement et une pigmentation accrue des poils fins. Habituellement, ces signes apparaîtront 3 à 6 semaines après le début du traitement. Ils émergent initialement dans le visage, et ils peuvent légèrement disparaître avec la poursuite du traitement. Cependant, l’hypertrichose était à peine ou pas du tout tolérable chez moins de 10% des patients. L’inversion spontanée à l’état de prétraitement peut être attendue un à six mois après l’arrêt du traitement.

Modifications de l’ECG

Peu après le début du traitement au minoxidil, environ 60% des patients présentent des altérations de l’ECG dans la direction et l’amplitude de leurs ondes T. De grands changements peuvent empiéter sur le segment ST, non accompagnés de signes d’ischémie. Ces changements asymptomatiques disparaissent habituellement avec le traitement continu au minoxidil. L’ECG revient à l’état de prétraitement lorsque le minoxidil est arrêté.

Thrombocytopénie et leucopénie

Une thrombocytopénie et une leucopénie ont été rarement rapportées.

Péricardite, effusion péricardique et tamponnade

Bien qu’il n’y ait aucune preuve d’une relation de causalité, il y a eu plusieurs rapports de péricardite survenant en association avec le minoxidil.

Un épanchement péricardique et parfois une tamponnade ont été observés chez environ 3% à 5% des patients non dialysés. Alors que dans de nombreux cas, l’épanchement péricardique est associé à d’autres étiologies potentielles, il y a eu des cas dans lesquels ces causes potentielles d’épanchement n’étaient pas présentes. Les patients doivent être étroitement surveillés pour toute suggestion d’un épanchement péricardique et d’une péricardiocentèse, ou une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Si l’épanchement persiste, le retrait du minoxidil doit être envisagé à la lumière des autres moyens de contrôle de l’hypertension et de l’état clinique du patient.

Intolérance au galactose

Les patients présentant des problèmes héréditaires rares d’intolérance au galactose, un déficit en lactose de Lapp ou une malabsorption du glucose-galactose ne doivent pas prendre ce médicament.

Population pédiatrique

Les enfants ont strictement besoin de doses appropriées et individualisées de minoxidil, de bêta-bloquants et de diurétiques. Ils devraient être sous étroite surveillance spécialisée à l’hôpital. La prudence est requise en cas d’insuffisance rénale significative. Le développement d’un œdème périphérique ou de tout signe suggérant une insuffisance cardiaque congestive ou un épanchement péricardique ou pleural doit être soigneusement surveillé. La fonction rénale doit être surveillée. Le poids corporel et la production d’urine doivent être surveillés.

Un suivi régulier doit être assuré pendant le traitement par le minoxidil.

Avant de commencer le traitement, les parents et les soignants doivent être prévenus de la survenue probable d’une hypertrichose.

4.5 Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interaction

L’effet du minoxidil peut s’ajouter aux antihypertenseurs concomitants et à d’autres agents ayant des effets hypotenseurs. L’interaction du minoxidil avec des agents de blocage sympathique tels que la guanéthidine ou la bétanidine peut entraîner une réduction excessive de la pression artérielle et / ou une hypotension orthostatique.

Si possible, la guanéthidine doit être arrêtée bien avant le début du minoxidil. Si cela n’est pas possible, un traitement au minoxidil doit être instauré à l’hôpital et le patient doit être surveillé attentivement pour détecter tout événement orthostatique.

4.6 Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse

Les données sur l’utilisation du minoxidil chez la femme enceinte sont limitées. Des études chez l’animal ont montré une toxicité sur la reproduction (voir rubrique 5.3).

Minoxidil n’est pas recommandé pendant la grossesse et chez les femmes en âge de procréer n’utilisant pas de contraception. L’hirsutisme néonatal a été signalé après l’exposition au minoxidil pendant la grossesse.

Allaitement maternel

Le minoxidil a été excrété dans le lait maternel. Un risque pour l’enfant allaité ne peut pas être exclu. La décision d’interrompre l’allaitement ou d’interrompre / de s’abstenir du minoxidil doit être prise en tenant compte du bénéfice de l’allaitement pour l’enfant et du bénéfice du traitement pour la femme.

La fertilité

Il n’y a pas de données sur la fécondité provenant de l’utilisation du minoxidil chez l’homme. Dans une étude de fertilité avec des rats mâles et femelles, une réduction dose-dépendante du taux de conception a été trouvée. La dose correspondait à une à cinq fois la dose maximale utilisée chez l’homme pour traiter l’hypertension.

4.7 Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Aucune étude sur l’effet du minoxidil sur l’aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines n’a été réalisée.

L’aptitude à conduire ou à utiliser des machines peut être influencée par la réponse individuelle au traitement, en particulier au début du traitement.

4.8 Effets indésirables

La plupart des patients recevant du minoxidil subissent une diminution des effets secondaires préexistants attribuables à leur maladie ou à un traitement antérieur. Les nouveaux événements ou effets secondaires susceptibles d’augmenter sont inclus dans le tableau suivant:

Les fréquences sont définies comme:

Très commun

Commun

Rare

Rare

Très rare

Pas connu

(≥1 / 10)

(≥1 / 100 à <1/10)

(≥1 / 1,000 à <1/100)

(≥ 1/10 000 à <1/1 000)

(<1/10 000)

(ne peut être estimée à partir des données disponibles) .

MedDRA

System Organ Class

La fréquence

Effets indésirables

Troubles du système sanguin et lymphatique

Rare

Leucopénie, thrombocytopénie

Métabolisme et troubles nutritionnels

Commun

Rétention hydrique, œdème

Troubles cardiaques

très commun

Tachycardie, péricardite

Commun

Épanchement péricardique, tamponnade cardiaque

Pas connu

Angine de poitrine

Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux

Pas connu

Épanchement pleural

Problèmes gastro-intestinaux

Pas connu

Trouble gastro-intestinal

Troubles de la peau et des tissus sous-cutanés

très commun

Hypertrichose, changements de couleur de cheveux

Rare

Syndrome de Stevens-Johnson, dermatite bulleuse, éruption cutanée,

Système reproducteur et troubles mammaires

Pas connu

Sensibilité des seins

Troubles généraux et conditions du site d’administration

Pas connu

Œdème périphérique associé ou indépendant du gain de poids

Enquêtes

très commun

ECG anormal

Pas connu

La créatinine sanguine a augmenté

Urée sanguine augmentée

Sel et rétention d’eau – voir section 4.4.

Tachycardie – voir rubrique 4.4.

Péricardite, effusion péricardique et tamponnade – voir rubrique 4.4.

Une expérience post-autorisation a montré que, dans une étude particulière, sur 50 patients sous minoxidil oral, un cas concernait une femme de deux ans avec des antécédents d’insuffisance rénale chronique et de dialyse péritonéale ayant développé un épanchement péricardique à partir duquel elle s’est rétablie après traitement.

De plus, l’exposition totale estimée (sur la base de seulement neuf mois de données) était d’environ 17 000 années-patients, mais aucune utilisation appréciable chez les enfants.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Il permet un suivi continu du rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de la santé sont invités à signaler tout effet indésirable suspecté via le système de carte jaune à l’ adresse suivante : www.mhra.gov.uk/yellowcard .

4.9 Surdosage

Si l’hypotension exagérée est rencontrée, il est plus susceptible de se produire en association avec le blocage du système nerveux sympathique résiduel (effets de type guanéthidine ou blocage alpha-adrénergique). Le traitement recommandé est l’administration intraveineuse de solution saline normale. Les médicaments sympathomimétiques, tels que la noradrénaline (norépinéphrine) ou l’adrénaline (épinéphrine), doivent être évités en raison de leur action stimulante cardiaque excessive. La phényléphrine, l’angiotensine II et la vasopressine, qui inversent l’effet du minoxidil, ne devraient être utilisés que si la perfusion inadéquate d’un organe vital est évidente.

5. Propriétés pharmacologiques
5.1 Propriétés pharmacodynamiques

Groupe pharmacothérapeutique: dérivés de la pyrimidine

Code ATC: C02 DC01

Mécanisme d’action

Le minoxidil abaisse la tension artérielle systolique et diastolique élevée en diminuant la résistance vasculaire périphérique via la vasodilatation. La musculature lisse des vaisseaux de résistance doit être considérée comme le site d’action de l’effet relaxant du minoxidil. Le métabolite actif du minoxidil active le canal de potassium (K +ATP ) modulé par l’ ATP , provoquant l’efflux de K + , l’hyperpolarisation et la relaxation des muscles lisses.

Effets pharmacodynamiques

Les réflexes sympathiques médiés par les barorécepteurs augmentent secondairement la fréquence cardiaque et la contractilité myocardique, augmentant ainsi le débit cardiaque. En outre, l’activité de la rénine plasmatique est augmentée par stimulation du système nerveux sympathique, ce qui entraîne une augmentation de la concentration d’angiotensine II avec une augmentation subséquente de la sécrétion d’aldostérone. De cette manière, l’excrétion rénale de sodium est réduite et le volume extracellulaire augmenté. La pression artérielle pulmonaire peut parfois augmenter après l’administration de minoxidil seul, mais elle diminue avec le traitement concomitant recommandé (bêta-bloquant plus diurétique).

Population pédiatrique

Comme l’hypertension sévère nécessitant une polychimiothérapie est rare chez les enfants, l’utilisation pédiatrique du minoxidil a été limitée dans le programme de développement et est restée telle dans la littérature publiée. Les données disponibles chez les enfants de moins de 10 ans sont très limitées; il concerne environ 40 patients, dont huit ont moins d’un an.

5.2 Propriétés pharmacocinétiques

Absorption et distribution

Après administration orale chez l’homme, au moins 90% du minoxidil est absorbé dans le tractus gastro-intestinal. Minoxidil est détecté dans les 30 minutes dans le plasma. Les concentrations plasmatiques maximales sont atteintes 60 minutes après l’administration.

Sur la base des résultats d’une étude de biodisponibilité relative, les formulations de comprimés et de solutions orales ont des valeurs similaires en surface sous la courbe de concentration sérique (ASC), la concentration sérique maximale, le temps nécessaire pour atteindre la concentration sérique maximale (environ 40 minutes) et le type de effet (antihypertenseur). Il n’y a pas d’accumulation après l’administration chronique de comprimés oraux par rapport à une dose unique.

Le minoxidil n’est pas lié aux protéines plasmatiques.

Le minoxidil ne traverse pas la barrière hémato-encéphalique.

Métabolisme

Au moins 90% du minoxidil administré est métabolisé dans le foie. Le principal métabolite chez l’homme est le minoxidil O-glucuronide. Certains métabolites polaires sont également produits. Les métabolites connus ont un effet antihypertenseur plus faible que l’ingrédient actif lui-même.

Élimination

Chez l’humain, les concentrations plasmatiques de minoxidil diminuent avec une demi-vie moyenne d’environ 4 heures. Cependant, la durée de l’action est de plusieurs jours.

Le minoxidil et ses métabolites sont dialysables.

La clairance rénale du minoxidil correspond au taux de filtration glomérulaire. Aucune modification substantielle du débit de filtration glomérulaire et du débit plasmatique rénal n’a pu être détectée sous minoxidil.

Population pédiatrique

Aucune donnée pharmacocinétique concernant le minoxidil dans la population pédiatrique n’est actuellement disponible .

Insuffisance hépatique

Aucune donnée disponible

5.3 Données de sécurité précliniques

Lésions cardiaques chez les animaux

Dans des études non cliniques menées sur diverses espèces, le minoxidil induit plusieurs types de lésions cardiaques, notamment des lésions nécrotiques et hémorragiques du myocarde et des muscles papillaires, ainsi qu’une hypertrophie et une dilatation cardiaques. Ces changements se produisent seulement dans le contexte d’hypotension profonde et de tachycardie et reflètent un stress hémodynamique et / ou hypoxique plutôt qu’une cytotoxicité directe. Au fur et à mesure de l’accumulation de l’expérience avec le médicament, il est devenu évident que ces lésions cardiaques ne se produisent pas chez les humains traités au minoxidil.

Cancérogénicité

Dans des études de cancérogénicité chez des rats et des souris recevant des doses par voie orale ou par voie cutanée, aucun résultat jugé pertinent pour l’humain n’a été trouvé .

Toxicité pour la reproduction

Dans une étude de fertilité avec des rats mâles et femelles, une réduction dose-dépendante du taux de conception a été trouvée. La dose sans effet nocif observé (NOAEL) pour ce résultat était de 1 mg / kg par jour chez les rats traités.

La tératogénicité a été démontrée chez le rat à des doses supérieures à 80 mg / kg / jour. L’administration orale de minoxidil a été associée à des signes d’augmentation de la résorption fœtale chez les lapins à des doses associées à la toxicité maternelle. La tératogénicité n’a pas été démontrée chez le lapin.

Aucune donnée sur les études de toxicité chez les juvéniles n’est actuellement disponible.

6. Mentions pharmaceutiques
6.1 Liste des excipients

Lactose monohydraté

La cellulose microcristalline

Amidon

Dioxyde de silice colloïdal

Stéarate de magnésium.

6.2 Incompatibilités

N’est pas applicable.

6.3 Durée de conservation

3 années.

6.4 Précautions particulières de conservation

Blisters:

Conserver au-dessous de 25 ° C.

Conserver dans l’emballage d’origine afin de protéger de l’humidité.

Bouteilles:

Conserver au-dessous de 25 ° C.

Gardez la bouteille bien fermée afin de protéger de l’humidité.

6.5 Nature et contenu de l’emballage

Bouteilles en polyéthylène haute densité (PEHD) avec des bouchons en polyéthylène basse densité (PEBD). Chaque bouteille contient 100 comprimés.

Feuille d’aluminium de 20-25 microns / plaquette de chlorure de polyvinyle (PVC) opaque de 250 microns. Le paquet contient 60 comprimés.

Toutes les présentations ne peuvent pas être commercialisées.

6.6 Précautions particulières d’élimination et de manipulation

Pas d’exigences particulières.

7. Titulaire de l’autorisation

Pfizer Limited, Route de Ramsgate, Sandwich, CT13 9NJ, Royaume-Uni

8. Numéro (s) d’autorisation de mise sur le marché

PL 00057/1006

9. Date de première autorisation / renouvellement de l’autorisation

24 mai 1995

10. Date de révision du texte

06/2016

Réf: 14_2